Pour la seconde fois, le mudac entre en synergie avec le festival BDFIL et accueille Hergé en invité d’honneur. Cette exposition est une invitation faite par le mudac au Musée Hergé à Louvain- la-Neuve, concepteur du projet. Planches originales, documents d’archives, photos, travaux inédits, l’exposition revient sur l’univers du maître de la ligne claire et en dévoile les richesses.

Débutant sa carrière de dessinateur au milieu des années 1920, Hergé, de son vrai nom Georges Remi, se partage alors entre la revue Boy-scout, dans laquelle il publie des planches de gags et Vingtième-siècle, journal ultracatholique, pour lequel il crée différents personnages dont le chef scout débrouillard Totor. En 1929, dans la nouvelle revue du Petit Vingtième, où il officie désormais en tant qu’illustrateur et reporter-photographe, Hergé transforme Totor en un reporter à qui il donne le nom bientôt célèbre de Tintin et auquel il adjoint la présence de l’intrépide fox-terrier Milou. Cette première aventure, au pays des Soviets, du héros à la houppe blonde sera suivie de 22 albums mythiques, qui emportent le lecteur aux quatre coins du monde et jusque sur la lune, sans pour autant oublier de passer par la Suisse!

L’exposition, première du genre à lui être consacrée en Suisse et destinée au public de 7 à 77 ans, veut également présenter des facettes moins connues de ce génie tour à tour illustrateur, caricaturiste, affichiste, graphiste. Planches originales et artefacts viendront alors témoigner, s’il le faut encore, que l’œuvre d’Hergé a sa place au musée en tant que pionnier de la bande dessinée mondiale mais également comme témoin de l’histoire du vingtième siècle.

Avec le soutien de Retraites Populaires et de la Banque Cantonale Vaudoise